Bases de données de la justice

Au vu de sa position au sein du SPF Justice, l’INCC a été amené à développer un expertise particulière en ce qui concerne, d’une part, l’appui à la production de données statistiques sur base des banques de données informatisées existantes et , d’autre part, l’exploitation de ces bases de données à des fins de recherche scientifique relative au fonctionnement du système de justice pénale. La question de l’articulation et de l’intégration de données issues de différentes bases est également particulièrement étudiée. Cet axe concerne donc, de façon transversale, un ensemble de recherches, portant sur des domaines divers de la justice pénale, mais qui ont en commun de développer ce type d’expertise.