Expert judiciaire INCENDIE & COMPOSES VOLATILS

Expert judiciaire (M/F/X) - INCENDIE & COMPOSES VOLATILS


1. Contexte de la fonction

En tant qu'expert judiciaire, vous êtes impliqué dans le volet pénal des dossiers judiciaires. On fera appel à votre expertise scientifique pour aider les magistrats à rendre leurs jugements. A leur demande et en étroite collaboration avec la police, vous analysez les traces et le matériel de référence en laboratoire et vous faites rapport de vos conclusions. Si nécessaire, vous pouvez être convoqué au tribunal pour expliquer vos conclusions pendant le procès.

Nous attendons de l'expert judiciaire qu'il soit au courant des derniers développements dans son domaine d'expertise, qu'il entretienne des contacts étroits avec ses collègues nationaux et internationaux et qu'il coopère à la formation et à l'éducation des services de police et des acteurs judiciaires. Il existe également la possibilité de réaliser des projets de recherche.


2. Tâches principales

- En tant qu’expert, la réalisation et/ou la coordination des expertises dont il est responsable (aspects administratifs, techniques et scientifiques) dans les délais impartis.

Tâches possibles :

  • s'informer sur le contexte de l'affaire ; cela peut se faire par des contacts avec la police, le magistrat ou le conseiller forensique ;
  • être à la disposition des conseillers forensiques et des magistrats pour discuter des possibilités d'enquête dans le cadre d'un dossier judiciaire ;
  • être présent lors de réunions de coordination ;
  • fournir les instructions nécessaires à la mise en œuvre des tests ;
  • analyser ou faire analyser les pièces à conviction ;
  • rédiger et approuver des rapports d’expertise et le cas échéant témoigner au tribunal dans le cadre de dossiers d’expertise.

- En tant que gestionnaire de connaissances, partager ses connaissances et son expérience avec des collègues internes et externes afin de maintenir et accroître le niveau de connaissance de l'organisation.

Tâches possibles :

  • représenter l'institut auprès d'institutions nationales et internationales (en moyenne 1 fois par an) ;
  • donner des présentations pendant ces réunions ;
  • contribuer à la rédaction de cahier de charges et à la réalisation d’études de marché.

- En tant que coach, former de nouveaux collaborateurs ou participer à leur formation afin de garantir l’acquisition des compétences nécessaires de ces derniers.

Tâches possibles :

  • identifier les besoins de formation des collaborateurs ;
  • dispenser une formation appropriée aux collaborateurs ;
  • effectuer en continu l’évaluation des compétences acquises par les collaborateurs en fonction de leur formation interne ainsi que l’évaluation des formations dispensées ;
  • superviser des travaux de stage ;
  • collaborer au recrutement du personnel du service.

- En tant que conseiller externe, conseiller et former les services de police et les autorités judiciaires.

Tâches possibles :

  • participer à la formation des magistrats ;
  • participer à la formation de la Police (en particulier la Police Technique et Scientifique).

- En tant que collaborateur, effectuer les missions de sorte à assurer le bon respect des règles de qualité et de sécurité (procédures, méthodes, normes).

Tâches possibles :

  • la connaissance et l’application des normes et des procédures de qualité du système d’accréditation ;
  • la transmission des constatations au responsable du système QA ou à l’assistant QA ;
  • la collaboration à l’implémentation du système de qualité (à savoir, la rédaction, le contrôle et l’approbation des documents).

3. Lieu et environnement de travail

Institut National de Criminalistique et Criminologie (INCC)
Chaussée de Vilvorde 100, 1120 Neder-over-Hembeek (Bruxelles-ville)

Le laboratoire Incendie & composés volatils est un des deux laboratoires faisant partie de la Section Chimie Analytique Générale de l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie. Ce laboratoire effectue depuis plus de 25 ans, à la demande de la magistrature, des expertises dans les différents domaines de la recherche d’incendie et de composés volatils. Pour ce faire, le laboratoire utilise principalement la chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse. Les membres du laboratoire sont amenés à participer à des descentes et à des reconstitutions. Ce laboratoire travaille en étroite collaboration avec les laboratoires de Police Technique et Scientifique de la Police Fédérale ainsi qu’avec les experts privés spécialisés dans la descente sur les lieux.


4. Profil

Compétences techniques indispensables

  • Vous possédez des bases solides en chimie.
  • Vous rapportez d’une manière correcte et compréhensible les résultats d’analyse.
  • Vous utilisez facilement les applications standards de Microsoft Office.

Compétences techniques complémentaires (atouts supplémentaires)

  • Votre orientation est la chimie analytique.
  • Vous possédez une expérience en chromatographie gazeuse.
  • Vous connaissez le domaine des incendies.
  • Vous possédez une expérience dans un environnement accrédité et/ou vous connaissez la norme ISO17025.
  • Vous maîtrisez les bases de l’anglais (langue véhiculaire dans le monde scientifique) et du néerlandais (l’INCC évolue dans un environnement bilingue).

Compétences personnelles

  • Etre orienté ‘Résultats’ : vous montrez votre engagement, volonté et ambition d’obtenir des résultats par objectif. Vous êtes aussi orienté solutions, vous prenez de la manière la plus efficace toutes les initiatives nécessaires dans les délais impartis tout en en assumant toujours la pleine responsabilité.
  • Se perfectionner : être ouvert et s’adapter avec souplesse au changement et acquérir en continu de nouvelles compétences et connaissances en fonction des besoins professionnels dans le cadre de la planification active de son propre développement.
  • Faire preuve de résistance au stress : avoir confiance en soi et avoir la maîtrise de soi pour faire face au stress et accepter les critiques.
  • Collaborer : s'identifier avec l'équipe ; partager les connaissances et les informations de manière transparente, les partager au-delà de son service, promouvoir l’esprit d’équipe afin d’obtenir les résultats d’équipe convenus.
  • Etre communicatif : avoir de bonnes compétences en communication orale et écrite.
  • Etre intègre : être capable de traiter des informations sensibles avec intégrité et discrétion.

5. Rémunération et autres avantages

  • Assistant - statut scientifique : échelle de traitement SW10. Vous êtes engagé en tant que assistant contractuel.
  • Salaire : à partir de 3112,25 € brut par mois (à l'indice actuel). Cette rémunération augmente avec l'ancienneté scientifique et/ou financière du candidat.
  • L'expérience scientifique utile pour la fonction, autre que celle décrite à l'article 7§2, 1° et 2° de l'Arrêté Royal portant statut du personnel scientifique des institutions scientifiques fédérales, ne peut être prise en compte comme ancienneté scientifique pour cette fonction.

Autres avantages

  • possibilité de bénéficier d’une prime linguistique ;
  • possibilité de participer à des formations (à suivre pendant les heures de travail) ;
  • possibilité de souscrire une assurance hospitalisation ;
  • gratuité des transports en commun de votre domicile à votre travail ;
  • avantages et réductions grâce aux offres de la carte Fed + ;
  • possibilité d'obtenir une indemnité pour vos déplacements en vélo ;
  • 26 jours de vacances annuelles ;
  • possibilité de participer à des activités sportives et culturelles durant la pause de midi.

Informations supplémentaires – nature et durée des formations

  • training ‘on the job’ et formations plus formelles ;
  • formations internes, externes et le cas échéant internationales.

6. Conditions d’admission et de candidature

Le candidat doit :

  1. Etre au moins titulaire d’un des diplômes de fin d’études suivants: Docteur ou Master en Sciences, orientation chimie ; Docteur ou Master en Sciences forensiques, orientation criminalistique chimique ; Master : bio-ingénieur, Ingénieur industriel, après au moins quatre années d’études. Le diplôme en question doit avoir été décerné par une université belge, par un des établissements y assimilés, par une des institutions ayant le pouvoir d’établir légalement l’équivalence des grades académiques ainsi que le programmes d’examens universitaires ou par l’une des commissions d’examen crées par le gouvernement pour la délivrance de diplômes universitaires.
    Vous pouvez également poser votre candidature si votre diplôme a été obtenu sous une dénomination antérieure correspondant à un des diplômes exigés.
    Vous pouvez participer sous réserve si :
    • vous ​êtes étudiant en dernière année pour l’obtention d’un des diplômes susmentionnées.  Vous devez fournir au moment de l’interview (donc au plus tard le 17/07), la preuve que vous êtes en possession du diplôme requis. Si tel n’était pas le cas, vous ne serez pas invité à l’interview
    • vous avez obtenu votre diplôme dans un pays autre que la Belgique. Vous n'avez pas encore de certificat d'équivalence de votre diplôme ? Demandez-le immédiatement (procédure relativement longue) au Service des équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles (www.equivalences.cfwb.be). Vous devez soumettre le certificat d'équivalence pour le jour de l’interview. 
    • vous avez obtenu votre diplôme dans une langue autre que le français ? Selon votre situation, vous devez obtenir un certificat linguistique du Selor attestant votre bonne connaissance du français (Article 9, §2 connaissance suffisante, www.selor.be).
  2. Disposer des compétences techniques nécessaires pour la fonction.
  3. Posséder des compétences scientifiques et un bagage méthodologique, tant dans le domaine de l’analyse quantitative que qualitative.
  4. Pouvoir prouver disposer des compétences personnelles requises.

Le candidat sélectionné doit, pour entrer en service, remplir les conditions suivantes à la date d’entrée en fonction :

  1. être belge ou ressortissant d'un État membre de l'Espace économique européen ou de la Confédération suisse ;
  2. jouir de ses droits civils et politiques ;
  3. pour les candidats masculins : avoir respecté les lois sur la conscription.

7. Déroulement de la sélection

Examen de la candidature sur base du dossier

Les candidatures sont examinées sur base des informations transmises par les candidats lors de leur inscription. Des points sont attribués et un classement est établi sur base de ces points. Chaque candidat ayant 60% des points est déclaré apte à passer l’entretien. Les cinq candidats jugés aptes et classés en premiers sont invités à l’entretien.

Interview (environ 1h)
L'entretien permet d'évaluer si vos compétences comportementales et techniques correspondent aux exigences du poste. Des questions sont également posées sur votre motivation, votre intérêt et vos impressions par rapport au poste de travail.


8. Procédure de dépôt de candidature

Pour que votre candidature soit prise en compte, votre inscription doit être envoyée au plus tard à la date du 30/06/2020. Les candidats ne sont admis à la sélection que s'ils possèdent le diplôme requis et l'expérience professionnelle pertinente requise.

Le dossier de candidature doit être envoyé par email à l’adresse sebastien.charles@just.fgov.be et doit respecter les conditions suivantes :

  1. Mentionner les renseignements suivants : nom et prénom, adresse complète, date de naissance, numéro de registre national, la dénomination de la fonction pour laquelle vous déposez votre candidature.
  2. Etre accompagné du CV complet et correct, indiquant les publications importantes et des travaux scientifiques éventuels.
  3. Etre accompagné d’une lettre de motivation.
  4. Etre accompagné d’une copie de votre (vos) diplôme(s).
  5. Etre accompagnée d’un extrait du casier judiciaire original et récent (datant de moins d’un mois) délivré par votre commune.
  6. Le cas échéant, être accompagné de vos certificats justifiant vos activités scientifiques antérieures selon le modèle que vous trouverez sur le site internet de l’INCC.
  7. Est accompagné de préférence également du CV standard, disponible sur le site internet de l’INCC.

Les personnes atteintes d’un handicap sont priées de le signaler lors l’introduction de leur candidature et de joindre une attestation de leur handicap afin de pouvoir prévoir des adaptations éventuelles à la procédure de sélection.


9. Contact

Pour plus d’informations sur le poste en question, vous pouvez contacter Sébastien CHARLES, chef du service Chimie Analytique Générale (02/243 46 40), ou Louis-Marie FONTAINE, expert judiciaire au laboratoire Incendies & composés volatils (02/243 46 61).

Pour plus d'informations sur les conditions d'emploi (statut et rémunération), vous pouvez contacter directement le service P&O de l’INCC au 02 240 04 74 ou consulter les Arrêtés Royaux afférents :

  • l'Arrêté Royal du 25 février 2008 portant statut du personnel académique des institutions scientifiques fédérales ;
  • l'Arrêté Royal du 25 février 2002 fixant la situation financière du personnel académique des institutions scientifiques fédérales.